PARTENAIRES

Partenaires

ORGANISATEURS

Partenaires

LE CONSERVATOIRE DU LITTORAL

Consciente de l’importance écologique, sociale, économique et culturelle de son littoral, la France a choisi de préserver une part importante des espaces naturels côtiers et de les rendre accessibles à tous. En 1975, l’Etat a décidé de créer le Conservatoire du littoral, établissement public placé sous la tutelle du ministère de l’Ecologie, qui mène une politique foncière visant à la protection définitive des espaces naturels et des paysages des rivages maritimes et lacustres. L’organisme peut intervenir dans les circonscriptions littorales de métropole et d’outremer, ainsi que dans les communautés riveraines des estuaires et deltas et des lacs de plus de 1 000 hectares. Ses objectifs : la préservation des milieux naturels et des paysages remarquables et menacés, l’accès et l’accueil du public dans le respect des sites afin de le sensibiliser à la préservation de l’environnement, la mise en œuvre de pratiques de développement durable pour toutes les activités sur les sites (agriculture, gestion du patrimoine, etc.), ou encore la stabilité des littoraux et la prise en compte du changement climatique par une gestion raisonnée avec les partenaires locaux. Le Conservatoire du littoral est propriétaire des sites qu’elle acquiert et en confie la gestion à d’autres organismes publics ou privés (régions, départements, collectivités locales, syndicats mixtes, associations, etc.) qui emploient les gardiens chargés de l’entretien des sites, de leur mise en valeur et de l’assistance au public.

Par ailleurs, le Conservatoire du littoral développe des actions de coopération à l’échelle internationale, sur la base des valeurs et des principes de gestion qu’il promeut et encourage en France. Le département européen et international s’efforce de partager les pratiques mises en œuvre en France en matière de préservation du littoral, principalement sur les côtes maritimes régionales où la France est présente (tout d’abord avec les pays riverains de la Méditerranée). La force et la spécificité de l’initiative internationale portée par l’institution est d’accompagner le développement de ses partenaires en mettant en œuvre des projets concrets sur des sites pilotes, tant sur le plan institutionnel que technique. La problématique du littoral étant extrêmement diversifiée, le Conservatoire se consacre principalement à

l’accompagnement de ses pays partenaires dans la mise en œuvre de politiques et de stratégies territoriales basées sur la Gestion Intégrée des Zones Côtières. Il travaille également à la mise en œuvre d’actions de promotion et de développement des écosystèmes et des milieux naturels, en premier lieu les zones humides et les petites îles. La stratégie d’intervention pour l’activité européenne et internationale du Conservatoire peut être résumée en une vision : «Travailler ensemble pour le développement de politiques de gestion intégrée des zones côtières et agir pour des zones côtières protégées plus nombreuses et mieux gérées».

CONTACTS:

Partenaires

L’AGENCE DE L’EAU RHONE MEDITERRANEE CORSE

L’agence de l’eau est un établissement public de l’Etat sous tutelle du ministère de l’environnement, qui a pour mission la reconquête du bon état de l’eau et des milieux aquatiques. En application du principe pollueur-payeur, elle perçoit des redevances fiscales payées par tous les usagers : ménages, collectivités, industriels, agriculteurs, en fonction des volumes qu’ils prélèvent et de la pollution qu’ils rejettent. L’argent ainsi collecté est réinvesti auprès des collectivités, industriels, agriculteurs et associations qui agissent pour améliorer la qualité de l’eau et des milieux : améliorer les systèmes d’assainissement, réduire la pollution par les substances toxiques, économiser et partager l’eau, reconquérir la qualité des eaux des captages dégradés par les pollutions diffuses (pesticides et nitrates), préserver les ressources stratégiques pour l’eau potable, restaurer le fonctionnement naturel des rivières, des milieux marins et des zones humides dégradées ou menacées … L’agence de l’eau agit dans le cadre d’un programme d’intervention 2019-2024 qui fixe les grandes priorités d’action pour 6 ans. L’agence dispose d’une capacité d’aide annuelle d’environ 440 M€ et emploie 330 personnes.

CONTACTS:

Website: www.eaurmc.fr

Partenaires

LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE METROPOLITAINE AIX-MARSEILLE-PROVENCE

La CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence porte la voix des 115 000 entreprises d’Aix-Marseille-Provence et accompagne leurs projets. Partenaire naturel de l’entreprise, elle œuvre au quotidien pour leur offrir les clés qui leur permettront de gagner en performance et de développer leur chiffre d’affaires. Poursuivant cet objectif, la CCIAMP stimule, accompagne et promeut la transformation du territoire aux standards internationaux et les grands projets métropolitains. Elle soutient par ailleurs les filières d’excellence et encourage l’innovation des entreprises et du territoire.

Engagée sur les domaines clés de l’environnement, et de la biodiversité, la CCIAMP assume au quotidien sa vocation : contribuer au rayonnement des entreprises de ces secteurs, les aider à gagner en performance et à développer leur business.

Avec l’accueil du Congrès Mondial de la Nature, il est important pour notre territoire de se démarquer, de développer des opportunités économiques et de valoriser les entreprises du secteur. C’est dans cet esprit que la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence a souhaité porter la manifestation ICO Solutions aux côtés du Conservatoire du Littoral et de l’Agence de l’Eau. C’est une occasion unique de favoriser le décloisonnement pour encourager l’innovation et la promotion de solutions concrètes et pérennes. Nos entreprises peuvent en effet être des acteurs clés de cette transformation et de ces enjeux en proposant des offres, services, solutions adaptées, résilientes et performantes. ICO Solutions constitue donc une passerelle pour favoriser le développement économique de nos entreprises et le déploiement de projets novateurs.

CONTACTS:

Partenaires techniques

Partenaires

L’INITIATIVE POUR LES PETITES ILES DE MEDITERRANEE (ONG INITIATIVE PIM)

Programme initié en 2005 par le Conservatoire du littoral, l’Initiative PIM est devenue une ONG internationale indépendante en 2017, poursuivant ses activités de promotion et d’assistance à la gestion des îles de la Méditerranée. Son objectif est la préservation de ces micro-territoires par la mise en œuvre d’actions concrètes sur le terrain, en favorisant le partage de savoir-faire et d’expertise entre les conservateurs et les spécialistes du bassin méditerranéen. Son approche donne la priorité à des solutions simples et pragmatiques. L’organisation de rencontres et la promotion du dialogue entre les acteurs de la conservation de la nature, la capitalisation et la promotion du savoir-faire et de l’expertise sont les principes directeurs de son action.

CONTACTS:

Partenaires

SMALL ISLAND ORGANIZATION (ONG SMILO)

Lancé en 2014 par le Conservatoire du littoral et officiellement créé en 2016 en tant qu’ONG du même nom, SMILO a pour objectif de soutenir les petites îles de moins de 150 km² qui souhaitent adopter un mode de gestion plus durable de leur territoire. Son champ d’action couvre différents thèmes transversaux tels que l’eau, l’assainissement, les déchets, l’énergie, la biodiversité, les paysages et le patrimoine insulaire, afin d’initier des projets territoriaux intégrés, en collaboration avec tous les acteurs d’une île.

CONTACTS:

Partenaires

SULUBAAI FONDATION

Sulubaai Environmental Foundation est une association française et Philippines  créée en 2012, qui a pour objet  la restauration des récifs coralliens, la protection de la biodiversité et la régénération des ressources halieutiques des océans. Egalement, la sensibilisation, l’éducation à la restauration écologique,  le développement durable et économique  venant en aide aux populations isolées.

Notre fondation développe son programme et ses actions sur l’île de Pangatalan aux Philippines, reconnue comme plateforme scientifique et éducative. 

Notre site est labellisé: Ile durable SMILO, Biosphère Sustainable Tourism RTI, Zero Carbon Resort PCSD, Hope Spot Mission Blue.

CONTACTS:

Partenaires

ECOCEAN

L’idée découle d’une observation simple : de nombreux jeunes poissons présents dans les ports se heurtent à une absence d’habitat naturel. En effet, dans leur cycle de vie, les jeunes poissons reviennent sur le littoral et recherchent un habitat favorable à leur développement (nurserie). Or, cet habitat est souvent dégradé par les constructions humaines : il y a donc nécessité à agir !

Pour cela, Ecocean a développé 2 solutions de restauration écologique : 1/ des nurseries artificielles appelées BIOHUT®, faciles à installer, discrètes, et efficaces 2/ une solution de pêche, élevage et repeuplement de jeunes poissons appelé BIORESTORE®.

CONTACTS:

Partenaires

Conférence de l’Audiovisuel Méditerranée – COPEAM

La COPEAM est une Association à but non lucratif dédiée à la promotion du dialogue interculturel et de la coopération internationale dans la région méditerranéenne, grâce à la participation d’acteurs privés, publics et institutionnels du secteur de l’audiovisuel et des médias. Fondée au Caire en 1996, la COPEAM regroupe aujourd’hui environ 70 organisations de 24 pays de l’Europe, des Balkans, de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, dont 33 radios et télévisions publiques.
La COPEAM, dont le siège opérationnel est basé à Rome – accueilli par la RAI-Radiotelevisione Italiana qui en assure le Secrétariat Général depuis sa fondation – promeut plusieurs projets multilatéraux dans les domaines de la formation et du renforcement des capacités; coordonne des coproductions internationales radio et télé; soutient la sauvegarde des archives audiovisuelles; organise des actions et événements supportant les jeunes talents créatifs de la région; mène des initiatives sur l’égalité des genres impliquant les médias, le secteur de l’éducation et les institutions. Face aux enjeux liés aux défis de la durabilité environnementale et du changement climatique, la COPEAM développe une double action : formation/networking pour les journalistes et coproduction de nouveaux contenus audiovisuels liés à l’environnement.

Partenaires

Paul Ricard oceanographic Institute

Créé en 1966 par Paul Ricard et Alain Bombard pour lutter contre l’une des premières pollutions en Méditerranée, les boues rouges de Cassis, l’Institut océanographique Paul Ricard allie recherche et mission de sensibilisation pour « connaître, faire connaître et protéger la Mer.

L’institut n’a jamais cessé de mêler la recherche appliquée aux solutions et la sensibilisation du grand public et des scolaires. Depuis 1970, l’équipe scientifique a toujours œuvré à la compréhension des impacts des nuisances des activités humaines sur la vie marine et le littoral, telle que la biodégradation des marées  noires, l’impacts des rejets des eaux usées et la qualité des eaux de baignade, mais également l’impact de la qualité de l’eau sur la production aquacole et conchicole. Aujourd’hui, les programmes de recherche portent sur les inventaires et suivis écologiques, la préservation de la biodiversité des espèces protégées et menacées, l’étude et la gestion des ressources vivantes, la restauration écologique et l’aquaculture durable. Cette dernière vise à développer la diversification et l’optimisation des approches aquacoles, telles que l’aquaculture multitrophique intégrée et la mise au point d’une alimentation piscicole vertueuse. Les axes de recherche sont déterminés par les enjeux majeurs des décennies à venir et s’inscrivent dans des partenariats avec des organismes privés ou publics.

Conscient de l’urgence climatique et des pressions pesant sur la biodiversité et le milieu, l’Institut souhaite renforcer son pouvoir d’action en partageant connaissances et expériences afin d’accompagner la compréhension et les décisions des acteurs professionnels.

Pour accélérer les réponses à ces urgences et élaborer des solutions réplicables, l’Institut s’est doté d’une plateforme de recherche et formation en biologie marine, aquaculture et innovations durables. Cette infrastructure de pointe sera utilisée pour la recherche scientifique, la conduite de formations ainsi que le transfert de compétences.

Partenaires financiers et institutionnels

Partenaires

VILLE DE MARSEILLE

Historiquement ouverte sur le monde et nourrissant une longue tradition d’accueil, Marseille est une métropole européenne et méditerranéenne de premier plan en développant à l’international son image et ses domaines d’excellence. Cette attractivité trouve aussi sa source dans la multiplication des missions de prospection à l’étranger, afin de partager son expérience dans de nombreux domaines, notamment le développement durable de son territoire.

CONTACTS:

Partenaires

FONDS FRANÇAIS POUR L’ENVIRONNEMENT MONDIAL

Au service de la politique française de coopération et de développement en matière de protection de l’environnement mondial, le Fonds Français pour l’Environnement Mondial subventionne des projets de développement durable en rapport avec les accords multilatéraux environnementaux signés par la France, avec pour but de préserver la biodiversité, le climat, les eaux internationales, les terres, la couche d’ozone, et de lutter contre les pollutions chimiques. Le FFEM tire des enseignements de ces projets-pilotes pour que les solutions les plus efficaces puissent être déployées dans d’autres lieux ou à plus grande échelle.

CONTACTS:

Site web : https://www.ffem.fr